communiqué_dcs - Paroisse des Disciples d'Emmaus

Aller au contenu

communiqué_dcs

Chers amis,
Comme vient de l’annoncer le Premier Ministre, la France passe au stade 3 de l’épidémie. Parmi toutes les mesures prises, il y en a une qui concerne les lieux de culte, en plus de celles qui vous ont été communiquées vendredi dernier.
Les lieux de culte resteront ouverts mais les cérémonies publiques sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.
A partir de ce Dimanche 15 mars, vous pouvez laisser les églises ouvertes et assurer un accueil. Les fidèles qui le souhaitent pourront venir se recueillir. Vous pourrez exposer le Saint Sacrement. Les prêtres célèbreront la messe de manière privée.
Mgr Guellec présidera la messe avec les prêtres de la Cathédrale à 10H30. Cette messe sera retransmise sur le site du diocèse. Dans ce contexte exceptionnel, l’Archevêque dispense les fidèles de l’obligation dominicale. Mgr Carré invite par ailleurs chacun à un acte de communion spirituelle.  
Vous trouverez ci-dessous des extraits de la déclaration de Mgr Aupetit Archevêque de Paris qui nous invite à vivre ce temps dans la foi et l’espérance.
« Cette décision est extrêmement douloureuse car l’Eucharistie est bien la source et le sommet de la vie chrétienne. Les chrétiens se réunissent depuis toujours le dimanche pour fêter la Résurrection du Seigneur. Les prêtres continueront de célébrer tous les jours. Le Christ, notre grand prêtre, à la fois celui qui offre et celui qui est offert, continuera par leurs voix à présenter à Dieu ce grand sacrifice d’amour pour le salut de tous les hommes. Les fidèles baptisés pourront s’unir dans une communion spirituelle et s’engager à vivre le dimanche une prière en famille ou en petits groupes autour de la Parole de Dieu.
Il n’est pas toujours possible de communier mais il demeure toujours possible de vivre cette oblation de soi en communion avec le Christ, uni à son Corps qu’est l’Eglise. La charité est la source de cet amour oblatif, qui vient de Dieu et qui mène à Dieu.
Nous vivons dans l’espérance et nous n’avons pas peur des vicissitudes de la vie et des dangers qui peuvent survenir. Cependant, en raison de notre responsabilité vis-à-vis de tous et de notre devoir de servir le bien commun, nous prenons ces très graves décisions en croyant vraiment que cela nous donnera un amour plus grand de l’Eucharistie et nous rendra plus fidèles à la participation à la messe dominicale quand le temps sera venu. »
Dès lundi nous vous donnerons des indications pour les célébrations d’obsèques, de baptêmes et de mariages et les autres célébrations liturgiques.
Nous vous assurons de notre communion fraternelle.
Mgr Alain Guellec & P. Gérard Blayac

Retourner au contenu